d’abord, il est impératif d’avoir un numéro d’identification étranger (NIE) pour toutes vos démarches administratives et fiscales en Espagne. Un numéro de NIE peut s’obtenir en 3 semaines.

Puis il faut commencer à visiter des biens en fonction de son budget et ensuite faire son choix.

Notre agence se chargera de la négociation et des conditions relatives à la transaction afin de vous obtenir le meilleur prix d’achat.

L’autre étape est la signature du compromis de vente entre l’acheteur et le vendeur avec le versement d’un acompte d’environ 10% du prix de vente. Le bien est retiré du marché et ce document a une valeur légale.

En Espagne il n’y a pas de délai pour la signature de l’acte finale, il est possible de passer directement chez le notaire pour procéder à la signature définitive de l’acte authentique de vente. Cependant, il faut prendre en compte le temps nécessaire à la vérification de l’intégralité des documents.

En Espagne, le notaire a une fonction limitée dans le processus d’achat et de vente d’un bien immobilier, il n’intervient qu’au moment de l’acte final de vente. Il ne s’occupe donc pas de la rédaction des documents avant la transaction, des diagnostics et des différentes vérifications juridiques, administratives et urbanistiques obligatoires en amont. Les honoraires du notaire représentent environ 0.1% du prix de la vente (avec un minimum de 400 €)

Il est possible d’être accompagné par ibiza-services.com pour votre achat, ce qui est une solution inclue dans ses honoraires. La grande majorité des transactions que nous effectuons ne nécessitent pas le recours aux services d’un avocat.

Néanmoins, en fonction de la complexité d’un dossier et d’éventuels cas particuliers, nous vous conseillerons peut-être de faire appel à un avocat.

S’il est plus rassurant pour vous de vous faire conseiller par un avocat pour l’accompagnement juridique et le contrôle de la conformité de tous les documents, sachez qu’il est préférable de fixer un forfait avec celui-ci au départ plutôt qu’une commission sur le prix de la vente pour le paiement de ses honoraires. Cette première solution vous sera plus économique.

Au total, les frais relatifs à la transaction complète s’élèvent entre 8 et 13 % du prix de vente, les taxes principales étant l’impôt sur le transfert de propriété (ITP) et la taxe sur la documentation juridique (IAJD).

Si l’acheteur souscrit un prêt pour financer l’acquisition de son bien immobilier, les fonds devront être débloqués chez le notaire le jour de la signature de l’acte authentique de vente. Il est obligatoire de disposer d’un compte en Espagne pour l’achat d’une propriété. Nous disposons d’une large gamme d’appartements et de villas disponibles à la vente à Ibiza et Formentera.

We are using cookies on our website

Please confirm, if you accept our tracking cookies. You can also decline the tracking, so you can continue to visit our website without any data sent to third party services.